Le harcèlement à l’école

Une enfant harcelée, victime d’une haine propre aux enfants et adolescents qui soit-disant apprennent à vivre dans cette jungle en tentant de dominer leur voisin.

Des enseignants qui trop souvent prennent parti. Triste réalité…

Cette Education Nationale qui donne une place de choix à l’enfant roi.  Résultat, les élèves ne craignent plus leur professeur. Les enseignants se désinvestissent, sans compter ceux qui m’ont avoué n’avoir aucune vocation pour ce métier et l’avoir choisi par dépit… Ceux-là sont très loin de se préoccuper du bien-être de leurs élèves. Ne dit-on pas : « Charité bien ordonnée commence par soi-même » ?!

Les parents… désolés de voir leur bambin un couteau à la main… S’en rendent-ils compte ?

Alors cet enfant, cette petite qui pleure chaque soir et qui crie aux adultes son désarroi sans être entendu n’a plus d’autre choix que de faire front. Jusqu’à ce qu’elle craque… Pas par faiblesse mais par usure et épuisement.

Cet enfant c’était moi. Nous sommes tous responsables

http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/

Découvrez POETRY : Un film qui traite du suicide d’une jeune collégienne

POETRY

Publicités

L’Amour inconditionnel

Café de Flore Vanessa ParadisA cette époque, je vivais une période très éprouvante. Je portais une grande tristesse. C’est alors que j’ai rencontré cette petite fille qui elle était porteuse d’une trisomie 21. Je l’emmenais chez l’orthophoniste, l’accompagnais à l’école, suivais son travail scolaire etc. Je tenais mon rôle à coeur, malgré une motivation en dent de scie…

La petite Flo n’était pas « commode ». Elle avait un caractère bien trempé ! Mais j’admirais sa détermination, son envie d’apprendre, d’aller à la rencontre de l’autre, ses efforts quotidiens…

Puis, un jour où nous étions toutes les deux assises sur un banc à attendre le bus, ma petite Flo, transit de froid et grelottante se rapprocha de moi pour se réchauffer.  C’est alors qu’elle prit mon bras et… si seulement  je pouvais trouver les mots justes ; ceux qui traduisent à la perfection mon ressenti, cette émotion, mais il arrive aux mots de n’être que peu de chose. Tout en prenant mon bras, elle se mit à me regarder intensément, avec amour, tendresse et compréhension. Un amour sans condition.

Ainsi, elle a su lire en moi et me consoler.

Elle qui se battait et s’épuisait chaque jour pour avancer, par amour pour ses parents. Son chemin jonché d’épreuves : de lourdes interventions médicales, de peur et d’angoisses… Cet enfant avait pris le temps et l’énergie pour me consoler.

Je garderais en moi ce cadeau et te remercie ma petite Flo.

Les enfants doivent devenir nos maîtres car ils sont la nature profonde de l’homme.

BA Café de Flore avec Vanessa Paradis : http://www.youtube.com/watch?v=30-rka7OrZ0