Le premier souvenir…comme une première gorgée de bière

Le premier souvenir c’est comme une première gorgée de bière, une bouffée de tabac… On ressent les effets mais on ne se rappelle pas 🙂

Qu’il soit heureux ou malheureux, extrêmement précis et détaillé, il est toujours raconté avec le coeur et touche nos émotions. Comme bon nombre de nos souvenirs du reste.

Le souvenir caractérise une personne. Il peut donner des indications précieuses sur son vécu, son état d’esprit. Il a un sens caché. Tout comme le rêve qui permet d’équilibrer le psychisme.

Ainsi, à force de travail sur soi, les souvenirs évolueront et seront peut-être moins nombreux…

Alors, en ce jour, je souhaite que vous puissiez vous souvenir pour apprendre à mieux vous connaître.

Publicités

Puiser dans sa valise intime

Avez-vous déjà été ébloui par une personne qui « pénétrait » tout votre être par son regard, sa voix, sa chaleur ?

« Elle arrive sur scène, les lumières s’éteignent et tout s’éclaire ! Son visage est inondé par une douce lumière. Elle semble fragile et forte à la fois. Elle entonne cet air qui s’engouffre en vous/elle déclame une scène poignante avec force et conviction. Vous vibrez sur la même corde. Vous et elle ne faites plus qu’un. »

Lee Strasberg, professeur d’art dramatique et directeur de l’Actors Studio aux Etats-unis, inspiré par les méthodes de Stanislavski, pensait que l’acteur devait créer son personnage grâce à sa mémoire affective et ses ressources émotives. Il enseigna à Marlon Brando, Al Pacino, De Niro, Maryline Monroe…

Ainsi, nous pouvons nous souvenir de ce que nous avons éprouvé. Rappelez-vous du froid piquant, sur votre visage. Les joues rougies, vous vous sentiez revigoré. Rappelez-vous de cette douce odeur de clémentine qui vous mettait le coeur en joie en cette saison hivernale… Rappelez-vous de vos plus grandes joies, de vos plus grandes peines et après un temps d’introspection, revivez ces moments. Au fur et à mesure, vous « dégagerez » naturellement cette énergie qui est en vous pour la propulser vers l’extérieur… vers l’autre.

Certaines personnes ont, de façon innée, ces capacités qui leur permettent de donner et de partager leurs émotions. D’autres devront apprendre consciemment à puiser dans leur valise intime. Cela dit, les uns comme les autres devront apprendre à se connaître parfaitement pour maîtriser cette belle, mais si complexe, énergie.